Retard au travail : toléré le jour de la rentrée des classes ?

Sommaire

La rentrée des classes est toujours une étape importante et stressante pour votre enfant, ce qui peut nécessiter que vous soyez présent à ses côtés. Y a-t-il des tolérances et/ou dérogations justifiant un retard vis-à-vis de votre employeur le jour de la rentrée ? Le point dans cette astuce.

Heure de rentrée scolaire et convention collective

Le droit du travail ne prévoit rien concernant la rentrée scolaire des enfants des salariés, contrairement à d'autres événements familiaux (naissance, mariage, décès, etc.).

Toutefois, certaines conventions collectives accordent des droits aux salariés qui en dépendent. Par exemple :

  • La convention collective de la coiffure laisse trois heures aux parents qui ont un enfant de moins de treize ans scolarisé.
  • Celle des métiers de la propreté accorde une journée aux parents dont l'enfant entre à l'école pour la première fois.
  • La convention collective des métiers de la publicité offre une demi-journée :
    • à la mère de famille ;
    • au père qui assure seul la charge des enfants.
  • Dans le secteur de l’ameublement, les parents disposent de 2 heures libres pour la rentrée de l’enfant à l’école maternelle, en CP et en 6ème.
  • De manière un peu plus floue, la convention collective de la vente à distance consent des assouplissements d’horaires pour les parents le jour de la rentrée.

Heure de rentrée scolaire : s'arranger avec son employeur

Si votre convention collective ne prévoit rien, vous allez devoir trouver un arrangement avec votre employeur.

Demander à rattraper ultérieurement les heures perdues

Si vous ne pouvez ou vous ne souhaitez prendre un jour de congé, vous pouvez tenter de négocier un éventuel retard avec votre employeur. Assurez-vous de son accord.

Prendre des congés payés

Beaucoup de parents prennent un jour de congé à l'occasion de la rentrée scolaire. Attention, demandez-le à l'avance si vos collègues ont eux aussi des enfants scolarisés.

Retard non autorisé le jour de la rentrée : que risque-t-on ?

En cas de retard de votre part sans accord préalable, votre employeur peut :

  • déclencher une procédure disciplinaire à votre encontre : en effet, il s'agit d'un retard non justifié par la force majeure (le retard un jour de rentrée scolaire était prévisible) ;
  • déduire de votre rémunération les heures non effectuées.

Vous vous posez d’autres questions sur vos droits en matière de droit du travail ?

Prud'hommes

Prud'hommes : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur les procédures
  • Des conseils sur comment défendre ses intérêts
Télécharger mon guide